top of page

Une belle histoire d’amitié

22 août 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Le journaliste Gérard Leclerc décédé le 15 août sera inhumé ce jeudi sur ses terres du Poitou.

Journaliste hors normes, il formait avec Julie Leclerc , voix d’or légendaire d’Europe 1 puis des Grosses Têtes à RTL, l’un des couples les plus en vue du PAF. Une belle histoire brisée aujourd’hui par la force des événements. Gérard Leclerc est mort dans cette passion qu’il avait de l’aviation de tourisme, que nous partagions avec lui, Pierre et moi, mais dans laquelle il n’avait pu entraîner son épouse ( par chance, finalement…) . 


Entre radio, télé , presse écrite mais aussi nos familles et amis, nous avions depuis plus de quarante ans avec Gérard et Julie des parcours très parallèles et nous avions fêté nos 40 ans de mariage respectifs autour d’une bonne table. 


Une belle histoire d’amitié. Nos premiers enfants étaient nés la même année aussi. Nous les voyions souvent à Paris ou à Gâtines, leur fief familial près de Loudun où Gérard était toujours hyperactif et où il aimait nous faire déguster les vins qu’il élaborait avec passion. Nous devions les y rejoindre cette semaine avant d’y revenir pour leur grande fête décennale du début septembre qu’ils préparaient avec enthousiasme. Nombre de personnalités des médias et du show biz devaient y être. Car les Leclerc suscitaient l’empathie. Lá-bas étaient les racines du demi-frère de Julien Clerc et de leur père, dont Gérard avait hérité du côté “intello” et humble. 


Un brin introverti aussi à ses heures, en dépit de sa posture de scène et de ses éclats de rire légendaires. Sur les plateaux de CNews, la virtuosité, l’esprit d’analyse, le goût du débat , l’obsession du détail de l’ancien journaliste de France 2, autant que son objectivité surpassant ses convictions, en imposaient. 


Gérard avait des amis de tous bords. Curieux de tout et la passion du voyage chevillée au corps, le fan de trecks entre copains partait chaque fin d’année avec Julie et sa famille pour une nouvelle destination qu’il avait soif de découvrir et d’où nous recevions un message de vœux, photo du clan à l’appui. Il ne se doutait pas que celle de 2023 serait la dernière…

Nous pensons affectueusement à Julie, Antoine, Mathieu , Charlotte et à ses quatre petites têtes blondes que Gérard aimait aller garder chaque fois qu’il le fallait. Un homme complet et un ami précieux qui va nous manquer. Il aurait eu 72 ans le 2 septembre prochain.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page