top of page

Quand restauration et viticulture roulent pour la bonne cause

31 mai 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Les fonds récoltés lors du "Bike to Care" vont notamment permettre à l’Association Jean-Claude Vrinat d’accélérer.

Valérie Vrinat a le sourire. L’Association Jean-Claude Vrinat qu’elle a créé en 2019 en hommage à son père, légendaire patron du célèbre Taillevent, pour  valoriser les métiers de la restauration, a pu réaliser une  nouvelle levée de fonds grâce à sa participation au récent Bike to Care à Bordeaux.


C’était la deuxième édition de cette course de vélo caritative mêlant de grands noms de la restauration internationale et des producteurs de la viticulture bourguignonne et bordelaise. Organisé par les Châteaux Haut-Bailly, Giscours et Lynch-Bages, l’événement sportif et caritatif rassemblait neuf équipes de chefs et de sommeliers prestigieux venues des quatre coins du monde, qui avait choisi l’association pour laquelle elles levaient des fonds. 


Deux équipes françaises avait opté pour l’association Jean-Claude Vrinat, dont une constituée des producteurs bourguignons et bordelais, lesquels s’étaient regroupés auparavant pour un diner caritatif préparé par la famille Bras de Laguiole à la Halle aux Grains à Paris, autour de vins emblématiques.


Si au total pour cette édition, quelques  400 000 euros ont été réunis au profit d’associations oeuvrant en faveur de personnes en difficulté, les nouvelles vocations et la formation de nouveaux talents, l’argent récolté par Valérie Vrinat servira à alimenter les bourses distribuées aux élèves en 1ère année d’école d’hôtellerie–restauration afin de les aider à poursuivre leurs études dans les métiers de service en salle. 


Un registre dans lequel la famille Vrinat s’est attachée à exceller aussi. Car si Jean-Claude Vrinat sut imposer le restaurant créé en 1946 par son père André parmi les grandes tables de la restauration parisienne, décrochant les plus grandes distinctions des grands guides internationaux, l’entrepreneur avait toujours mis un point d’honneur à ce que le service en salle soit le point d’orgue d’un repas réussi. Référence de la gastronomie, mais aussi modèle d’élégance à la française…


Après avoir à son tour dirigé l’affaire familiale, ce jusqu’au décès de son père  en 2011 et à la cession à la famille Gardinier, Valérie Vrinat a eu à cœur de perpétuer l’esprit et le perfectionnisme de son père en créant une association ad hoc. Cela avec Jean-Marie Ancher, fidèle parmi les fidèles des Vrinat , qui consacra ses 43 ans de vie professionnelle au Taillevent.  


Au-delà de  la sortie du livre « Éloge du service en salle » paru fin 2021 , de premières bourses ont été attribuées l’an dernier au Sénat par Catherine Dumas, sénatrice de Paris et fondatrice du Club de la Table Française, à quatre étudiants méritants en 1ère année d’ hôtellerie-restauration.


Photo : Valérie Vrinat avec Jean-Marie Ancher (Association Jean-Claude Vrinat) lors de la sortie du livre « Éloge du service en salle » 

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page