top of page

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

5 juin 2024

Photo : DR

Le nouveau président de la Chambre mise notamment sur l’IA

Ils sont 2082 notaires œuvrant au sein de 514 offices à Paris et en région parisienne, fédérant quelques 6 000 collaborateurs. La Chambre des notaires de Paris, la première compagnie de France, se dote d’un nouveau président élu pour deux ans. Pierre Tarrade qui endosse le nouveau costume, est âgé de 51 ans et était jusque-là premier vice-président. Il officie comme notaire associé au sein de l’étude 83 Haussmann dans le 8ème arrondissement.


Dess en droit notarial et Sciences po, ce fan d’histoire et de photo, inconditionnel de la ville éternelle , s’est toujours impliqué dans la cause collective . Dés le début de son exercice , il participe au comité de consultation du Cridon de Paris , cet organisme professionnel qui documente et aide les notaires lorsqu’ils rencontrent des problèmes. Il participe aussi aux travaux de l’Institut d’études juridiques du Conseil supérieur du notariat. Il a participé à deux Congrès des notaires : celui de Lyon en 2013 sur les propriétés publiques , et en 2019 celui de Bruxelles sur le droit international privé, comme rapporteur général.


Pierre Tarrade  a aussi animé la commission internationale de la Chambre  dont il avait été membre une première fois de 2008 à 2011. Enfin, membre actif de l’Institut international d’histoire du notariat , il préside depuis 2021 la Commission Notariale des Archives et fait partie à ce titre du Conseil supérieur des archives de France. C’est en 2022 qu’il était devenu premier vice-président. Il s’est distingué en initiant et animant une matinée sur l’Intelligence artificielle générative qu’il entend développer durant sa présidence. Pas seulement un dada, une vraie démarche proactive au service de tous , car il est convaincu que l’IA va immanquablement la profession notariale.


Plus globalement, il a été élu sur un programme articulé autour de trois idées forces : renforcer l’ADN unique du notariat , préparer l’avenir , et s’affirmer comme un acteur au cœur de la cité. « C’est ainsi que, forts de notre ADN notarial, sereins dans l’anticipation de notre avenir, nous saurons rayonner en jouant pleinement le rôle essentiel qui est le nôtre au cœur de la Cité ! » a déclaré le nouveau président. Son autre ambition : définir la chambre comme une  «entreprise à mission », qu’elle soit sociale, environnementale ou axée sur l’économie durable.


Pour son nouveau mandat,  il s’appuiera sur un quatuor féminisé,  composé de Sophie Thibert-Belaman, première vice-présidente, Charles-Edouard Peschard, vice-président en charge de la discipline et de la déontologie, Cécile Meunier, vice-présidente, et  enfin de Dominique Devriendt, vice-président en charge de la vie de la Compagnie et la confraternité.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page