top of page

Marc-Antoine Jamet pare le Jardin d’Acclimatation de nouveaux atours

22 avril 2024

Carole Bellemare

Photo : DR

Le parc accueillera la flamme olympique le 15 juillet.

Changement de braquet au Jardin d’Acclimatation pour cette saison 2024. Marc-Antoine Jamet a présenté récemment ses nouvelles initiatives pour «l’unique parc d’attractions intra-muros», qu’il ambitionne de hisser sur la troisième marche du podium, assez loin néanmoins des indétrônables Disneyland et Parc Astérix. 


Concession de la Ville de Paris renouvelée en 2016 pour 25 ans à LVMH , moyennant redevance et engagements, le parc parisien sur lequel Marc-Antoine Jamet veille depuis plus de quinze ans, a vu sa fréquentation s’éroder depuis la pandémie. En 2023, il a accueilli 1,65 million de visiteurs, contre 2 millions en 2019. «Crise Covid, guerre, inflation... un changement global de comportement a eu lieu », observe l’énarque  par ailleurs secrétaire général de LVMH et président du Comité Champs-Elysées


Imprégné de l’esprit de ce lieu exceptionnel de 18 hectares, il veut « cultiver la différence et l’inattendu », sur fond de tradition et de modernité. «Parc de délégation de service public mêlant culture et divertissement, le Jardin doit être un lieu d’attractions et de détente et un jardin patrimonial». Il espère beaucoup de l’ouverture prochaine du nouveau hub de la porte Maillot (Tram T3, Eole ...), l’un des  plus importants d’Europe, où vont transiter plusieurs milliers de personnes, et qui permettra un passage direct au célèbre petit train , désormais électrifié. «On espère voir venir un peu plus de monde».


Chasse aux oeufs, attraction de réalité virtuelle Jurassic Island, exposition A l’aise Blaise de Claude Ponti (Ecole des loisirs), partenariat  avec le Printemps des poètes...  autant de nouveautés qui ont marqué le lancement de la nouvelle offensive. Quelques années seulement après avoir investi 80 millions d’euros pour moderniser le Jardin, l’offre est redéfinie par familles de visiteurs, avec notamment  pour les plus grands ,« une nouvelle attraction assez extraordinaire » en vue pour 2025 : le roller coaster Le fils du dragon, en cours de construction par le leader allemand Gerslauer, pour une mise de 12 millions d’euros. Il sera habillé par Thierry Retif, l’un des meilleurs designers de la planète, qui a signé les manèges des parcs de la Compagnie des Alpes, partenaire de LVMH.


Car le jardin doit être beau , c’est aussi une consigne de Bernard Arnault. « Vos clients sont nos clients », a l’habitude de dire le PDG de LVMH à celui du Jardin d’Acclimatation. En effet, en vertu d’un accord passé entre Bertrand Delanoë et le grand patron au moment de la création de la Fondation Louis Vuitton, les visiteurs de la Fondation ont un droit d’accès direct au parc après  leur visite. Un festival sur le thème de l’art contemporain aura d’ailleurs lieu à la rentrée au Jardin d’Acclimatation dans le cadre de ce partenariat.


Mêler petits et grands, familles et touristes, favoriser une certaine mixité de clientèle, française et étrangère, tel est le mantra du dirigeant qui se dit fier aussi de garantir l’ouverture du parc toute l’année et de compter 30% d’entrées gratuites ou à tarif réduit. « On est très contents en terme de solidarité », glisse l’hyperactif veillant sur 400 collaborateurs et nombre de PME. 


Plusieurs événements solidaires rythmeront d’ailleurs la vie du Jardin dans les prochains mois : accueil de familles ukrainiennes, de 500 jeunes de quartiers défavorisés avec Sport dans la Ville, ou d’enfants  de services hospitaliers. Côté offre scolaire – 130 000 élèves ont fréquenté le parc l’an dernier –,  un programme pédagogique est en cours de préparation avec les écoles pour une meilleure connaissance de la faune, de la flore et de l’environnement. Une autre vision du Jardin d’Acclimatation, qui est aussi un retour sur la vocation première, scientifique, du jardin.


Autre atout du site pour son président :« permettre au public, avec une entrée simple de 7 euros , de découvrir la volière, de profiter du cirque , de  Guignol , de concerts ou d’expositions et événements multiples ». L’été sera riche sur ce plan. Des étudiants de 15 universités américaines viendront avec leurs uniformes exécuter leurs fameuses parades, accompagnés des parents et enseignants. Surtout,  le 15 juillet, la flamme olympique passera une quarantaine de minutes entre la Fondation Vuitton et la traversée du parc.  « On espère une marée humaine pour l’accueillir », s’enthousiasme  le PDG qui mise sur  « une extraordinaire fête ». En vue aussi, une nouvelle production  de  Pharell Williams.


Enfin, à la rentrée, une grande roue sera installée à l’entrée principale, et des événements célèbreront la Corée et le Mexique, en attendant la saison 2 du festival Dragons et lanternes, qui a connu un vif succès cet hiver. Démarche sociétale et environnementale « exceptionnelle », avec ses prix attractifs, une ouverture 7j/7, « un parc sans marques » tourné vers le divertissement et la  découverte, le Jardin d’Acclimatation ,  au système de réservation désormais digitalisé grâce à la puissance de feu de LVMH, revendique une vocation presque mécénale. «Notre objectif est déjà d’être à l’équilibre, et après...», conclut Marc-Antoine Jamet.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page