top of page

La famille Arnault à la rescousse des Restos du cœur

5 septembre 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Antoine Arnault officialise une aide solidaire de 10 millions d’euros.

Pour la première fois depuis la création de l’association par Coluche en 1985, les bénévoles des Restos du cœur poussent un cri d’alarme. Ils vont devoir refuser des personnes dans le besoin dont le niveau de vie dépasse un certain seuil. Et l’aide supplémentaire de 15 millions d’euros annoncée par Aurore Bergé, la ministre de la Solidarité, ne suffira pas alors que le nombre de repas servis a bondi de 140 à 170 millions cette année. 


Il faudrait en tout  35 millions d’euros supplémentaires, selon le président de l’association, pour faire face à cette arrivée massive de demandes supplémentaires. Sur fond d’inflation et de forte chute du pouvoir d’achat, elle demande plus largement  aux pouvoirs publics de prendre des mesures structurelles  contre la pauvreté.


Luxe et philanthropie


Mais l’Etat ne peut pas tout, c’est que qu’a estimé la famille Arnault, grand actionnaire du groupe LVMH, qui prône le luxe engagé et solidaire. Alors que pour les Restos du cœur, des distributeurs comme Carrefour ou Intermarché se sont spontanément mobilisés, sa réaction ne s’est pas faite attendre. Antoine Arnault, le fils aîné du PDG Bernard Arnault et haut dirigeant du groupe (Image et Engagement, Berluti…) , a décidé de se rendre dès ce mardi 5 septembre dans les locaux des Restos du Cœur  pour officialiser, en présence d’Aurore Bergé, une aide de 10 millions d’euros qu’elle a décidé de verser à l’association. 


Une contribution d’urgence qui s’inscrit dans le droit fil de la  fibre philanthropique du n° 1 mondial du luxe aux 70 griffes (Louis Vuitton, Dior, Tiffany, Moët Hennessy…). L’aide aux plus démunis, dans les banlieues notamment, du groupe et de la famille de l’un des hommes le plus riches du monde,  reste souvent méconnue.


"Par ce don solidaire, la famille Arnault souhaite contribuer activement à aider une magnifique association d’intérêt général qui œuvre pour les plus fragiles, sans discontinuer depuis près de 40 ans", note le groupe qui avait aussi manifesté spontanément sa générosité dans le cadre des travaux de reconstruction de Notre-Dame-de-Paris, après l’incendie. Dans ce cadre, l’influent patron du Cac 40 avait débloqué 200 millions d’euros.


Ce nouveau geste de solidarité en faveur des Restos du Cœur "ne donne lieu à aucune contrepartie, ni aucune défiscalisation", a précisé l’entourage du géant du luxe. Forme de partenariat public-privé, la ministre quant à elle n’a pas manqué de remercier le président de Berluti pour ce soutien exceptionnel : "c’est ensemble, unis, que notre pays sera plus fraternel".

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page