top of page

L’entrepreneur Charles Beigbeder s’engage pour la vulgarisation des sciences

23 juin 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Le premier Prix Bourrienne récompense le livre de Laurent Tillon « Les Fantômes de la nuit , des chauve-souris et des hommes »

« J’aime bien populariser ‘la joie des sciences’ auprès du plus grand nombre, il y a eu ces dernières années des errements aurès du grand public . Avec les platistes , les anti-vaccins..., certains doutes se sont installés, remettant en cause certaines certitudes scientifiques . Il y a eu un peu de regression, pointe Charles Beigbeder. Mais il parait qu’il y a un engouement pour les livres de vulgarisation. Ma bibliothèque n’est remplie que de ça, j’adore et je voulais faire partager ». 


C’est avec un enthousiasme prégnant que le Centralien , fondateur de la société de private equity Audacia, misant sur les technologies de rupture ( le quantique notamment), a lancé au prestigieux Hôtel de Bourrienne, son siège, la première édition du Prix Bourrienne visant à promouvoir la littérature de vulgarisation scientifique.


Pour cette première, c’est Laurent Tillon qui s’est vu récompensé pour son troisième essai , Les

Fantômes de la nuit, des chauves-souris et des hommes, publié aux Éditions Actes Sud. Eclairer l’esprit des lecteurs sur l’univers à la fois proche et étrange des chauve-souris, tel était le but de cet ingénieur-biologiste, responsable biodiversité de l’Office National des Forêts, passionné depuis toujours par l’intelligence et l’instinct des animaux. Son livre est le fruit de nombreuses heures d’observation, en forêt de Rambouillet notamment , de ces mammifères pas comme les autres qui ont une exceptionnelle longévité et résistance aux virus, avec une vie sociale exceptionnelle aussi.


Son auteur met néanmoins en garde contre les menaces qui pèsent sur ces espèces, parmi les plus utiles de la nature. Les chauves-souris sont en effet victimes de décisions écologiques qui risquent de mener au dérèglement qu’elles prétendent combattre. Utile aussi, donc, le livre de ce scientifique, en charge des inventaires faunistiques et spécialiste des chauves-souris à l’ONF. 


Ses talents de conteur, sa voix singulière et son sens de la poésie ont aussi séduit les membres du jury du Prix Bourrienne. Présidé par Charles Beigbeder, celui-ci était composé de pointures de haut vol : Alain Aspect, professeur à l’Institut d’optique Graduate-School – Université Paris Saclay et Prix Nobel de physique 2022 ; Isabelle Autissier, navigatrice, écrivaine et présidente d’honneur de WWF; Françoise Combes, astrophysicienne et professeure au Collège de France ; Bruno David, président du Muséum National d’Histoire Naturelle ; Clara Dupont-Monod, écrivaine et éditrice ; Lionel Naccache, neurologue à la Salpetrière, chercheur et essayiste ; Antoine Petit, pdg du CNRS, et Heidi Sevestre, glaciologue.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page