top of page

Julie Gayet enrôlée par Alexandre Bompard chez Carrefour

19 avril 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

L’actrice, co-fondatrice de l’association Info Endométriose, s’engage pour la santé des femmes au travail

"Care for you", c’était le slogan pour Carrefour qu’avait voulu adopter il y a une dizaine d’années un ancien dirigeant du distributeur pour appuyer sa stratégie volontariste, centrée sur le client. Aujourd’hui , l’actuel PDG Alexandre Bompard met en œuvre cette attention protectrice aussi au bénéfice de ses collaborateurs. Quand on emploie plus de 350 000 personnes dans le monde, avec un chiffre d’affaires de quelques 91 milliards d’euros  (2022) et une marque employeur sur le podium, forcément ça vous oblige à prendre soin de tous les acteurs du succès, et aujourd’hui plus que jamais de ceux qui vous accompagne au quotidien.


Après avoir encouragé au début de l’année la pratique sportive de ses 100 000 collaborateurs en France avec l’accès à plus de 300 activités sportives et bien-être dans plus de 4000 salles partenaires, via un partenariat avec Gymlib, Alexandre Bompard  va plus loin en s’engageant pour la santé des femmes au travail.  Avec une ambassadrice de choix : l’actrice Julie Gayet, co-fondatrice de l’association  Info Endométriose. L’épouse de François Hollande était ainsi en première ligne mercredi avec le PDG au magasin Carrefour de Massy pour lancer un plan d’actions global en trois volets afin de permettre aux collaboratrices de mieux vivre leur vie professionnelle en tant que femme.

"L’égalité femmes-hommes au travail, ce n’est pas pour nous une égalité théorique, mais bien au contraire une égalité réelle, qui tient compte des particularités pour les femmes dans l’exercice de leur vie professionnelle, et notamment en matière de santé, a expliqué Alexandre Bompard. Par nos engagements sur l’endométriose, la PMA et les fausses couches , nous voulons améliorer le quotidien de nos 50 000 collaboratrices". 


Pour ce faire, Carrefour met en place un dispositif de protection sociale renforcé qui comprend 12 jours d’absence médicale autorisée par an pour les femmes souffrant d’endométriose et ayant un document attestant la situation de handicap reconnu par l’entreprise, carte d’inclusion ou attestation d’invalidité. Trois jours d’absence médicale sont aussi octroyés à la suite d’une fausse couche et une journée pour les femmes ayant recours à la PMA.


"Nous sommes la première grande entreprise à nous engager ainsi", a fait valoir Alexandre Bompard. De son côté, Julie Gayet, qui était accompagnée de la présidente d’EndoFrance , Yasmine Caudau, s’est félicitée de ces initiatives de la part du leader de la grande distribution, qui devrait faire des émules. "Chaque pas est une victoire pour, notamment, que les hommes entrent avec nous dans ce combat", a –t-elle conclu.


Crédit photo : Philippe Montigny

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page