top of page

Hélène Darroze, la carte du renouveau au Royal Mansour Marrakech

23 mars 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Elle se voit confier la direction de deux restaurants réputés du palace par Jean-Claude Messant.

Jolie prise pour Jean-Claude Messant. Le Français, ex-patron du Crillon, choisi en 2014 par la holding royale du Maroc pour hisser vers l’excellence le Royal Mansour, franchit une nouvelle étape en s’attachant l’une des cheffes les plus talentueuses du monde pour réinventer l’offre culinaire de ses deux restaurants, La Grande Table Marocaine et La Table.


Un casting très attendu depuis le départ l’année dernière du chef Yannick Alleno qui aura écrit depuis l’ouverture en 2010 une page importante de l’histoire du très chic établissement. Pour la première fois une femme va donc officier à la tête de ces deux tables huppées. La meilleure femme cheffe du monde, selon le classement The World’s 50 Best Restaurants en 2015, pour le palace estampillé aussi Meilleur hôtel  du monde…


Suite logique  en quelque sorte pour Hélène Darroze qui va donc rouler à la marocaine dès ce printemps, tout en gardant ses toques française et anglaise. En 2021 , la Landaise, fille d’hôteliers formée à l’ESC Bordeaux,  décrochait 2 étoiles pour son restaurant Marsan par Hélène Darroze à Paris, et 3 étoiles à Londres pour son restaurant Hélène at The Connaught. L’an dernier, elle  recevait encore une  étoile pour Hélène Darroze à Villa La Coste, le restaurant ouvert quelques mois plus tôt dans le palace provençal.


Avec désormais 6 étoiles, l’ex-chef star de Top chef  qui vient aussi d’ajouter à son restaurant bistronomique Joaia par Hélène Darroze, une offre street food avec le nouveau concept Joaia Bun, n’a jamais autant aiguisé les appétits.


Jean-Claude Messant, attelé aussi à l’ouverture du nouveau Royal Mansour Casablanca (d’autres sont dans les visées royales) se dit "très heureux de cette collaboration, prémisse d’une nouvelle ère au Royal Mansour Marrakech. Avec Hélène Darroze nous poursuivons notre ambition de toujours surprendre nos hôtes par des expériences inédites afin de renforcer et de pérenniser notre rang de destination culinaire de premier choix".


Quant à la cheffe multi-étoilée , elle y voit une sorte de consécration : "cet hôtel iconique, en constante recherche d’excellence pour offrir à sa clientèle des expériences inédites, a toujours suscité mon admiration et alimenté mes rêves".


Au total,  avec Le Jardin ou encore l’italien Sesamo, associé au chef multi-étoilé Massimiliano Alajmo, quatre restaurants de prestige rayonnent au sein du palace marrakchi, à deux pas de la magie de la Place Jemaa El Fna.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page