top of page

Antoine Arnault et Hélène Valade, pour un luxe toujours plus vertueux

22 décembre 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Avec eux, LVMH lance le nouveau plan Life 360 en faveur de la planète

C’était à l’Unesco, partenaire de LVMH, dans le sillage de la COP 28, la grand-messe annuelle célébrant les initiatives du groupe  en faveur de  la défense de la planète. Avec en première ligne Antoine Arnault, directeur Image et Environnement, et Hélène Valade, directrice développement environnement (recrutée chez Suez en 2020), dont l’implication et les  interventions ont été très remarquées. Chefs d’orchestre d’ une journée dense, rythmée de tables rondes, conférences , défilés et expositions des créations maison,  avec comme fil conducteur l’idée que le luxe doit être plus responsable et qu’il faut connecter la créativité avec la nature.  "Un seul mot  d’ordre , a insisté Bernard Arnault, venu soutenir les ambitions vertueuses du géant aux 75 griffes : nous devons rendre à la nature ce que nous lui empruntons… et prendre part au combat du siècle qu’est celui du climat et de la biodiversité".  La cause tient donc particulièrement à cœur au PDG du Cac 40, qui en a fait un de ses grands axes stratégiques.


Si les initiatives de LVMH  ne datent pas d’hier , avec notamment la création d’une direction de l’environnement  en 1992 dans la foulée du sommet de la Terre de Rio, ou le lancement du programme LVMH Initiatives for the Environnement en faveur du climat et de la biodiversité dès 2012,  la crise covid et la crise climatique ont ainsi été une prise de conscience pour le groupe : celle du devoir de jouer pleinement son rôle d’acteur majeur, non seulement de la vie économique mais aussi de la préservation de la  planète. 


Accélérer, donner plus de sens et se réinventer a été la mission de la Commission Futur du Luxe créée sous  l’égide d’Antoine Arnault  avec Hélène Valade. "En tant que leader mondial , LVMH  a un rôle modèle  à jouer. Nous nous devons de montrer l’exemple  et être plus responsables, notamment d’un point de vue environnemental" , pointe le fils aîné de Bernard Arnault, également administrateur du groupe, qui dans la veine des convictions de Stella McCartney, a invité l’actrice engagée Natalie Portman à venir témoigner sur scène. 


S’y sont aussi succédés le commissaire européen chargé de l’environnement Virginijus Sinkevicius  et le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. Durabilité, innovation, préservation des ressources , croissance responsable, circularité créative, révolution des approvisionnements …, sont désormais les maîtres- mots de LVMH  en matière d’écologie. Car il y a urgence, pour le climat, la biodiversité, l’eau … D’où la décision  de LVMH d’associer à sa croisade d’autres acteurs du luxe , comme Chanel, afin de faire émerger "un luxe nouveau, convergence de l’excellence et de l’engagement", selon les propres mots de Bernard Arnault.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page