top of page

Des Young Leaders toujours plus engagés avec Agnès Touraine

21 septembre 2023

Photo : DR

Les talents élus par la French American Foundation œuvrent notamment pour la santé ou la sécurité.

C’est la tradition, la French American Foundation a dévoilé sa nouvelle promotion de Young Leaders. Pour ce 42 ème cru, dix trentenaires ont été sélectionnés par le jury présidé par Agnès Touraine, membre du comité exécutif de la Fondation. 


Ce prestigieux programme a été lancé en 1981 par l’organisation créée par les présidents Valéry Giscard d’Estaing et Gérald Ford. But, avec la “sœur” américaine : favoriser le dialogue transatlantique à son plus haut niveau pour construire un monde de demain meilleur et plus sûr. Important  “à l’heure des tensions internationales dans le monde”, a souligné le président de la fondation Alain Papiasse, haut dirigeant de BNP Paribas, sur le point de passer la main.


Progresser et dialoguer dans le respect des autres


Progresser en promouvant les valeurs communes de la France et des Etats-Unis donc , pour "inventer” l’avenir, voilà qui, plus que jamais, a du sens pour les frenchies – cinq femmes et cinq hommes , qui ont été sélectionnés parmi les 150 candidatures examinées par le jury d’Agnès Touraine, elle-même Young Leader 1996. 


Nous avons toujours tenté de reconnaître des parcours non pas tout tracés mais marqués par un réel engagement, des convictions et une générosité intellectuelle. Le processus de sélection est exigeant mais permet de former des promotions diverses, un de nos objectifs clefs afin de faire vivre l’amitié franco-américaine dans toutes ses dimensions, explique la CEO-fondatrice d’Act III Consultants. Notre but n’est pas de leur donner une médaille mais de les inciter ensemble à s’engager, dialoguer et défendre leurs engagements et convictions dans le respect des autres”.


Les lauréats rejoignent ainsi le programme de 600 alumni et contribueront aux actions de la fondation. Un élitiste club dont furent aussi Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Alain Juppé, ou plus simplement des entrepreneurs comme Frédéric Mazzella (BlaBlaCar), Victor Lugger (Big Mamma), Antoine Hubert (Ynsect) et Stéphanie de Boüard-Rivoal (Château Angelus). 


Une promesse pour cette brillante génération impliquée dans la cité et la responsabilité sociale et environnementale. “Elle illustre bien l’évolution de la société et le leadership d’aujourd’hui, basés sur l’entrepreneuriat, la recherche de sens et la volonté de faire ensemble, que ce soit dans le domaine entrepreneurial, scientifique ou militaire”, observe encore l’ancienne de Vivendi très investie depuis 2017 dans le programme.


Rencontres franco-américaines à Strasbourg


Parmi les élus cette année, Alice Albizzati, co-fondatrice du fonds Revaia accompagnant des startup engagées de la tech comme Hublo, outil de gestion des remplacements de soignants dans la santé (AP-HP, Ramsay, Korian…). Plébiscité aussi , Thomas Clozel, cancérologue devenu entreprepreneur avec Owkin, première licorne franco-américaine en IA pour la recherche médicale. Soutenue par Google Ventures et Sanofi, celle-ci permet d’accélérer la découverte de médicaments contre le cancer et les maladies cardiaques notamment.


De son côté, Elise Lavielle a choisi la préfectorale pour “le sentiment d’utilité publique”. Aujourd’hui n°2 du cabinet du Préfet de Police de Paris, elle va être la «Mme Sécurité» des J0 2024. Passionné d’énergie, Vincent Bryant fait ses preuves avec Deepki, fer de lance de l’optimisation énergétique des bâtiments ; comme Jean-Christophe Lambert, avec Ascendance, dans l’aviation. 


Au sein des Young Leaders, ils feront aussi cause commune avec Lyes Boudechiche ( Canal+), Henri Buffeteau, officier de Légion Etrangère, Eleonore Crespo (Pigment), Yosra Jarraya (Astran) et Sophie Marchessou (Mirakl). Accompagnées de la  directrice générale de la Fondation Amina Sabeur, ensemble, ils rencontreront à Strasbourg au début du mois prochain leurs homologues américains pour échanger sur des thèmes clés on ne peut plus dans l’air du temps : Europe, Tech & intelligence artificielle ou écologie…


Crédit Photo : Dominique Maitre

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page