top of page

Jean d’Arthuys, un ancien de M6, au défi de l’Ocean Globe Race

6 septembre 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

Avec son bateau "Triana", il embarque pour la course du monde à la voile.

C’était un vieux rêve de jeunesse, pour celui qui avait été l’équipier d’Olivier de Kersauson pour la première tentative de Trophée Jules Vernes sur Charal. Un coup d’essai qui lui "avait donné le goût du grand large".


Aujourd’hui à 56 ans, cet Hec qui fut l’un des dirigeants de M6 et président de Paris Première avant de plonger dans l’entreprenariat (Lejaby, domaine viticole de Terrebrune à Bandol…) s’offre un nouveau défi XXL en participant à l’ex- mythique Whitbread qui partira ce dimanche 19 septembre de Southampton. "Je vais défendre les valeurs de la France", s’enthousiasme le voileux passionné qui a lancé son propre bateau.


Parmi les quinze bateaux participants, cinq sont français, dont des bateaux mythiques qui ont participé à la course comme Penduick 6 et l’Esprit d’Equipe. Son équipage sur Triana est composée de marins expérimentés et d’amateurs passionnés de moins de trente ans.

Pour préparer cette odyssée, l’homme de média et entrepreneur avisé s’est attaché des parrain et maraine de choix avec Nicolas de Tavernost et Nathalie Renoux. Le groupe M6 partenaire média diffusera les carnets de route de Triana, au JT de M6 et sur RTL.


L’équipage a aussi construit une mission spécifique avec la Fondation de la mer et sa présidente Sabine Roux de Bezieux pour l’observation et la protection des grands albatros des mers du sud.

Pour Jean d’Arthuys , cette grande aventure sans assistance, ni GPS, ni routage , est un véritable challenge et "une grande chance". "C’est difficile d’expliquer l’appel du grand large , ça vous prend au ventre avec un mélange de crainte et d’attirance irrépressible, relève-t- il. La course océanique permet de retrouver des moments de vérité et de partage , à travers une compétition magnifique, car elle est inutile".


Photo : Jean d'Arthuys (à droite) sur son bateau le Triana

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page