top of page

LVMH renforce son soutien à l’Hôpital Robert-Debré

8 décembre 2023

Carole Bellemare

Photo : DR

A l'occasion du Dîner des Maisons engagées, le géant du luxe confirme son engagement en faveur de la lutte contre la drépanocytose.

Chaque fin d’année, toutes les maisons de LVMH s’unissent pour la bonne cause à l’occasion d’une  soirée solidaire, le Dîner des Maisons engagées. Initiatrice de cette grand-messe oecuménique, arbre de Noël  « au profit des autres » en quelque sorte, Chantal Gaemperle, directrice ressources humaines et synergies, avait choisi  la journée internationale des bénévoles et des volontaires pour ce grand rendez-vous. C’est au Palais de Tokyo que s’est tenue cette 11ème édition en présence d’une  trentaine de patrons, de  collaborateurs des griffes de LVMH ( Dior, Louis Vuitton, Tiffany, Berluti, Moët & Chandon...) ainsi que les partenaires du groupe de Bernard Arnault.


«Une coutume et un moment important pour prendre conscience, se rappeler qu’il y a des injustices, des inégalités, et qu’il y a aussi des actions que vous menez et qui ont un impact dans la société », a souligné l’incontournable membre du comité exécutif du géant du Cac40. « Plus de 50 000 collaborateurs se sont engagés en 2022, on a pu aider un million de personnes, c’est formidable. La performance économique est basée sur la qualité des femmes et des hommes que nous avons dans le groupe, et il n’y a pas de performance s’il n’y a pas de politique de ressources humaines engagée ».


Impact social


De son côté , le directeur général délégué Toni Belloni a confirmé « l’incroyable impact que le groupe peut avoir au niveau social. On fait partie d’un collectif qui partage la même écoute et les mêmes valeurs ». Il a remercié les collaborateurs. « 2023 sera une bonne année grâce à votre engagement. On ne change pas de cap, on continue d’être à l’écoute et dans le respect de notre rôle social ».


Le géant aux quelques 80 milliards de chiffre d’affaires et 200 000 salariés a de longue date multiplié les initiatives au profit des  personnes fragilisées et du bien commun, oeuvrant  avec 500 partenaires, institutions et ONG dans le monde. Engagement sociétal que reflètent  aussi plus largement d’autres événements orchestrés par LVMH, comme Show Me, soutenant l’artisanat et la transmission, Bold by Veuve Clicquot au profit de l’entreprenariat féminin ou Life 360 Summit, en faveur de la « circularité créative », la nature et le climat, qui se  tiendra le 14 décembre à l’Unesco sous la houlette d’Antoine Arnault, directeur Image et Environnement. Autisme, Journée mondiale du handicap, diversité artistique, JO... LVMH et ses salariés s’impliquent à tous les niveaux.


Si, à  l’occasion du Dîner des Maisons engagées, LVMH a l’habitude de soutenir diverses associations ( les Restos du coeur,  l’Unicef, l’association Antoine Alléno...), l’événement est avant tout organisé au profit de  la lutte contre la drépanocytose. Cette maladie génétique, la plus répandue dans le monde, concerne 6,4 millions de personnes et 300 000 nouveaux-nés par an, majoritairement de peau noire.  Le soutien financier de LVMH à l’Hôpital Robert- Debré, centre de référence, depuis onze ans a permis des avancées significatives. 


Le Professeur André  Baruchel, chef de service hémato-immunologie, s’en est félicité. « Nous avons eu 107 000 hospitalisations en deux ans.  La fidélité  de LVMH nous a permis d’avancer dans la recherche et  les soins. La vaccination permet de soulager les crises et de nouveaux médicaments arrivent. En 2024, on va parvenir à réparer le gène qui touche la maladie grâce à la thérapie génique qui va être utilisée pour la première fois à l’Hôpital Robert Debré ». Depuis le début du partenariat, ce sont plus de 1,8 million d'euros qui ont été récoltés. Cette année, LVMH a souhaité s’associer à l’artiste Liu Bolin pour donner un coup de projecteur  à son oeuvre L’Arbre de vie le mettant en scène avec un petit patient, sur fond de dessins d’enfants de l’hôpital. Celle-ci sera mise aux enchères chez Sotheby’s le 20 février au profit de la cause.


Cause Coup de coeur


Sur fond d’esprit festif, convivial et généreux, le dîner signé Thierry Marx – qui a rappelé ses nombreux engagements sociaux, dont Cuisine Mode d’emploi et Passeport pour l’emploi – s’est poursuivi par une loterie animée par le chroniqueur de Radio Classique David Abicker. Les plus chanceux ont pu gagner des lots très convoités offerts par les Maisons de LVMH. Et pour finir,  la chanteuse Imany , ambassadrice de l’association Endomind luttant contre l’endométriose, a offert un showcase envoûtant. C’était aussi la cause coup de coeur soutenue par les participants de la soirée.

Derniers articles

Le départ de Françoise Hardy ou le retour à la raison

Pierre Tarrade , un "patron" responsable et novateur pour les notaires parisiens

Cyrille Vigneron, mentor des femmes du monde à impact

Virginie Courtin, la force de la nature chez Clarins

Pierre Anjolras, futur visage du Cac 40

bottom of page